Comme il est difficile de choisir ! Nous avons tous notre film Disney préféré – ou plutôt nos films Disney préférés. Souvent, ils diffèrent de ceux des enfants, qui ont été exposés à la nouvelle génération des dessins animés. Là, nous vous parlons des grands classiques, des films qui n’ont pas pris une ride en 20,30, 40, 50 ans même !

C’est sûr, on pourrait inclure Pixar, qui explose depuis la sortie de Toy Story. On leur doit Le monde de Nemo, Wall-E et bien plus, et leurs personnages sont tout aussi iconiques que Simba ou Bambi. Mais revenons un instant sur les classiques qui ont forgé Disney – qui, d’ailleurs, possède Pixar. Il faut dire que des films tels que Fantasia ou Blanche-Neige ont révolutionné le monde de l’animation ! Dans un petit esprit de nostalgie donc, revenons sur quelques classiques. Bien sûr, ce sont nos favoris – mais il y a tellement de choix !

Blanche-Neige et les sept nains (1937)

Un classique incontestable. Il est dingue de se dire que le film fut créé en 1937, et que l’on parle toujours de Blanche-Neige comme une princesse Disney aux côtés d’Elsa (la Reine des Neiges). Puis, la reine et son miroir, avec ses fameuses questions : toujours des icones. « Un jour mon prince viendra » ? Encore et toujours un hymne des jours mélancoliques. Bon, c’est sûr, il a quelques lacunes – on ne va pas commencer sur le fait qu’un baiser d’un inconnu suffise à réveiller Blanche-Neige, endormie (morte quoi) depuis 1 an. Mais bon, on adore tout de même !

Bambi (1942)

Une évidence. Un récit suivant la vie d’un cerf de sa naissance à sa vie adulte, et ayant inspiré un amour des bêtes des bois toutes mignonnes, depuis sa sortie il y a plus d’un demi-siècle. Qui n’a pas voulu de son propre Bambi à domicile, avant de comprendre que ces bêtes sont mieux dans leur environnement naturel et sans l’intervention de l’homme (oui, on a bien retenu les leçons). Le film est un bel équilibre d’innocence et de sagesse. C’est sûr, nous sommes tous déchirés quand la mère de Bambi meure. Mais nous apprenons vite – une leçon primordiale pour les enfants – que la vie peut se reconstruire, et que l’on peut trouver l’amour et l’avenir.

Fantasia (1940)

Un énorme classique. Le Citizen Kane des films Disney ; du lourd ! Une bonne partie de nostalgie, pas toujours très drôle, car il faut dire que certaines parties sont effrayantes pour les enfants ! La scène où l’armée de balais fait presque noyer Mickey ? Pas top pour encourager les tâches ménagères. Et sinon, le centaure torse-nu et la tension sensuelle dans cette partie du film, on en parle ? Les plus prudes en seront peut-être mal à l’aise. Toujours est-il que ne serait-ce que pour sa valeur historique ce film a sa place dans toutes les listes de films classiques.

Rox et Rouky (1981)

On parle souvent de Bambi comme étant le plus triste, mais vous avez reregardé Rox et Rouky dernièrement ??? Il est bien plus traumatisant. La scène avec la grand-mère et le renard et la voiture ? On ne s’en remet pas. L’histoire : un chiot et un renardeau deviennent amis jeunes mais en grandissant leurs instincts naturels prennent place (les chiens chassent les renards !) et ils se rendent compte que leurs destins sont opposés. Après un malentendu, ils se retournent l’un contre l’autre. Leur rencontre finale est une des scènes les plus emplies de suspense de toutes nos listes ! La fin n’est même pas si optimiste. Parfois les chemins se séparent, et c’est comme ça.

Les artistochats (1970)

Un film sur les chats, pas gnan-gnan. C’est un film pour enfants mais qui semble tellement sophistiqué, avec un focus sur le jazz, le chic, une belle esthétique et la campagne. C’est l’histoire d’une chatte bourgeoise et ses trois chatons retirés de leur environnement élitiste, bercé par de bons ingrédients Disney – une histoire captivante, des personnages mémorables, une musique incroyable – mais un air un peu plus élevé encore ; différent. Le titre est parfait : il suggère l’injection de culture dans une histoire de chats, qui donne envie d’aller à Paris. Comme ça.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *